"Je veux créer
                     pour toi ..."
Marque déposée

 



L'histoire véritable de Moïse
Extrait du livre

***
Tous les Dieux sont sacrés

Moïse dit : « Écoute, Israël ! Le Dieu des Dieux, le Dieu de toutes les religions, de toutes les nations, est un. » Pour les Esséniens, tous les Dieux sont divins et tous sont les serviteurs du Dieu unique, du Père dont le Nom doit être sanctifié jusque dans la vie terrestre. Les Dieux des anciens Égyptiens sont sacrés, les Dieux des Mayas sont sacrés, les Dieux des Amérindiens sont sacrés, les Dieux des Hindous sont sacrés… Aucun Dieu n’est supérieur à un autre Dieu, ils sont tous Fils de Dieu, mais le Dieu caché invisible, le Père, est au-dessus de tout. Il est le Père de tous les Dieux et Il doit être honoré dans tous les Dieux, car dans tous les Dieux sont la même révélation et le même chemin.

À travers toutes les religions, toutes les traditions, nous reconnaissons le Dieu unique et son message universel. Ce message est compréhensible pour celles et ceux qui ont été initiés, purifiés, instruits dans les mystères de la lumière éternelle et unique. Ces initiés s’appellent les « Esséniens ». Ils sont des prêtres et des prêtresses et peuvent régulièrement célébrer le culte de l’Alliance, transmettre la parole, donner l’instruction, apporter la consolation, la guérison et la bénédiction de la Lumière. Ainsi, la religion de la Lumière ne dresse pas autel contre autel, mais apporte la bénédiction du Père à tous ses enfants, à toutes les religions et à toutes les traditions. C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une telle religion se manifeste et apporte son message d’amour universel, réalisant les paroles de tous les anciens envoyés du Père. Dans un temple essénien, un Bouddhiste peut honorer le Bouddha, un Rose+Croix peut adorer l’Archange Roziel, un Franc-maçon peut recevoir une révélation plus haute du grand Architecte de l’univers, un Chrétien peut s’approcher de Marie et recevoir sa sagesse, un Musulman peut remonter à la source de la révélation à travers l’Archange Gabriel, le grand Dieu de l’eau qui transmit à Mahomet les sourates du Coran. Voilà la nouvelle religion du troisième millénaire, et elle sera universelle. Elle sera au-delà des querelles et de l’ignorance des hommes, entièrement tournée vers le Dieu des Dieux et vers son alliance pure en Lumière.

Un appel à la réconciliation

« Écoute, Israël ! Dieu est un. » Moïse l’Essénien précise que cette parole doit être méditée dans l’amour de Dieu, en tout lieu et à toute heure, qu’elle doit être transmise aux générations futures comme une sainte tradition, qu’il faut s’en faire un signe sur la main, entre les yeux et qu’elle doit être gravée aux linteaux des portes. Je le répète, cette parole ne glorifie pas un Dieu parmi les Dieux, un peuple parmi les peuples, une religion parmi les religions, mais uniquement le Dieu unique, le Père à travers tous les Dieux, tous les peuples, toutes les religions qui Lui appartiennent. Moïse a demandé d’aimer le Père de tout son cœur, de toute sa vie et de Lui offrir tout le surplus, d’enseigner cette doctrine aux générations futures, de parler de l’Enseignement et de le méditer en toutes circonstances de la vie, du lever au coucher du soleil, c’est-à-dire du début jusqu’à la fin de la vie terrestre. Ceci est la tradition essénienne. Nous la partageons avec d’autres traditions à cause de la faiblesse des hommes et de leur ignorance, mais fondamentalement, il n’y a qu’un Père, qu’une religion, qu’une tradition, qu’une humanité. Ainsi, nous, les Esséniens, nous ne dressons pas autel contre autel, mais nous proclamons que nous sommes les gardiens de l’Alliance et nous honorons le Père, la Mère et les Dieux pour le bien de tous les êtres. Nous appelons à la réconciliation par l’éveil de l’ésotérisme, l’éducation, l’instruction divine et la réalisation des œuvres qui glorifient non pas les hommes qui se sont séparés de la Lumière, mais le Père, la Mère et les Dieux.