"Je veux créer
                     pour toi ..."
Marque déposée

 

Pierres et Statues

 

« Le chemin du bonheur »
Psaume 212 du tome 35 de l’Archange Raphaël

 
« Il fût un temps où j’étais connu et honoré dans certaines pierres. Les hommes savaient que les pierres sont vivantes, qu’elles respirent et sont habitée par des vertus magiques reliées au cosmos, aux étoiles, qu’elles peuvent parler, enseigner et même guérir. Certaines pierres qui étaient sacrée, étaient placées dans des temples comme des réceptacles pour les Divinités. Alors les hommes venaient dans ces temples pour être inspirés, éduqués, pour recevoir une force positive ou pour être guéris. Ils entraient dans l’aura de la pierre et celle-ci leur montrait ce qu’ils faisaient dans leur vie qui n’était pas correct et qui engendrait un déséquilibre. Ils étaient visités par des images oniriques, des esprits leur parlaient, des pensées les inspiraient ; il y avant aussi des oracles qui savaient interpréter certains signes afin de transmettre les messages des dieux. »
« Il est venu un autre temps ou des hommes ont sculpté des images des Dieux dans les pierres. A travers ces statues, les prêtres amenaient le souffle des Dieux afin que les hommes puissent harmoniser leur propre sphère respiratoire à ce qui apporte la bénédiction et le bonheur dans tous les mondes.
A l’origine, les Dieux étaient vivants dans les statues et dans les Ecritures saintes ; elles n’étaient pas des idoles mais le sont devenues par la suite, lorsque certains hommes, avides de pouvoir, ont voulu utiliser des images des Dieux pour dominer les mondes. Ils n’ont plus voulu vivre avec les Dieux, mais plutôt être indépendants et puissants sur la terre, en volant et en détournant le trésor des temples. A partir de ce moment-là le souffle et la respiration de l’homme se sont progressivement fermés. La grande religion universelle s’est éteinte, les Ecritures saintes se sont vidées de leur substance et l’homme a perdu sa grandeur, son souffle, son inspiration, sa vie immortelle pour ne vivre finalement que pour le corps et un moi psychologique éphémère. »
 
Pierres dressées
On retrouve des pierres dressées (monolithes* et mégalithes* )  sur de nombreux sites sacrés d’anciennes traditions. Ces monuments sacrées participaient à des pratiques religieuses et sociales dont on peut retrouver des traces partout sur la planète. Parmi les plus célèbres, Stonehenge, au sud-ouest de l'Angleterre et Carnac, dans le Morbihan (sud de la Bretagne). Certaines dates d'environ 4000 av. J.-C.
Ces pierres sont relevées principalement sur des lieux sacrés, religieux et communautaires à la fois. Pierres naturelles, gravées ou sculptées, elles peuvent avoir des sens très différents : représentation des ancêtres ou des dieux, pierres d’appui dans la cour d’un temple à ciel ouvert.


*Les menhirs sont des monolithes dressés verticalement (de minhir, pierre longue), parfois appelée pierre dressée ou pierre levée. Les mégalithes sont des blocs de pierre de grande dimension (du grec méga = grand et lithos = pierre).


Premières statuettes
Vieilles de plus de 30 000 ans avant notre ère, les déesses de la fécondité jouent un rôle religieux important à partir du Néolithique à travers le culte des « déesses mères ». De nombreuses statuettes féminines de 5 à 25 cm ont été découvertes, sculptées en pierre, en or ou en ivoire.

En Océanie, sur l’Île de Pâque, les moais représentent presque 900 statues de pierre en basalte, de 4 m de hauteur en moyenne. Cérémonies religieuses et cultes des ancêtres se déroulaient sur ces sanctuaires.

Les plus anciennes statues étaient des représentations de Dieu et servaient à se rapprocher des divinités. Des rituels étaient pratiqués qui permettaient aux divinités de s’approcher de la terre et des humains au travers des statues qui les représentaient. Les hommes recevaient soins, inspirations, éveil, guérisons… 
Ces statues étaient sacrées, vénérées et hautement respectées.

Certaines religions encouragent l’existence des statues représentatives des Dieux, d’autres non. Les musulmans par exemple ne sont pas pour ces représentations, personne n’a vu Dieu, comment le réduire à une image ou même à un nom. Les protestants mettent plutôt l'accent sur la parole et le texte (le Verbe). Les catholiques, les taoïstes pensent que l'on doit rapprocher la divinité du peuple par des images et statues. Pour les chrétiens, les statues sont un support pour la prière et les rites sacrés.
 
Le simple fait d’avoir chez soit la photo d’un être aimé, nous ramène ponctuellement à sa mémoire. On y pense …
La représentation d’un Dieu, permet simplement en la regardant d’y penser, de lui associer de belles pensées, de se sentir rassuré.
Il est aussi possible par exemple de faire de simples rituels comme par exemple déposer la photo de ceux que l’on aime aux pieds de la Vierge Marie, lui demandant soutien et protection...

Statuettes magiques

Comment utiliser une statuette
Faites entrer la magie dans votre quotidien



Copyright 2017/19 - Tous droits réservés